Chemise Femme

Restez belle pour affronter les soins avec énergie

Pourquoi renoncer à l’élégance si elle vous rend plus forte dans l’épreuve ? Offrez-vous ce cadeau tellement mérité : une chemise pour femme en traitement de cancer  !

Une chemise qui s'adapte aux soins de cancer, mais pour quoi faire ?

Pour conserver toute sa dignité de femme en soins de cancer

Dans le nouveau métier de patiente, on apprend à lâcher prise sur plein de sujets. On abandonne le contrôle de notre corps aux professionnels de santé pendant plusieurs mois. Ils ont seuls les compétences pour nous soigner, qu’ils mettent avec dévouement au service de notre guérison. On leur doit la poursuite de notre vie.

On suit donc à la lettre toutes leurs recommandations et demandes, sans aucune objection.

Pendant les injections de chimio, on doit ainsi se déshabiller, plus ou moins partiellement selon le vêtement que l’on porte. Et ceci, même si on se trouve dans une pièce à plusieurs. L’installation de la perfusion par l’infirmière requiert en effet de dénuder une large zone au niveau du thorax autour de la chambre implantable. Notre sécurité en dépend et l’infirmière met tout en oeuvre pour la garantir.

Alors même si on vit cette perte d’intimité difficilement, on la passe sous silence. On ne va pas embêter le personnel soignant avec nos états d’âme.

Et si on avait une solution qui permette une ouverture ciblée et limitée, sans déranger l’infirmière, voire en lui facilitant la tâche ?

C’est le cas de COK’ETTE avec un système d’ouverture double : en vertical comme toute autre chemise, mais également à l’horizontal, de chaque côté pour s’adapter à la localisation de la chambre implantable.

Les photos qui suivent illustrent parfaitement comment préserver son intimité en toute sécurité ! Avec une chemise “normale”, on serait obligée d’ouvrir les boutons jusqu’en bas et de dégager intégralement un des pans de la chemise. Avec COK’ETTE, la zone découverte est restreinte.

Après pose de la perfusion, on referme complètement la chemise, les tubes passent entre deux boutons-pressions, vers le haut ou vers le bas selon la manière dont l’infirmière l’a installée. COK’ETTE s’adapte donc à toutes les situations !

Pour ne pas renoncer à l'élégance…

Avec un système d’ouverture équivalent à celui de COK’ETTE, n’importe quel vêtement protègerait l’intimité.

Mais respecter sa dignité, c’est aussi soigner son image. Pour garder l’identité qu’on s’est construite jusque-là, sur laquelle repose tant de choses. Et notamment la confiance qu’on a en soi et la qualité des relations qu’on a su nouer avec les autres.

Ces éléments constituent en effet des ressources indispensables dans la maladie. La confiance en soi donne un mental d’acier, qui permet ainsi de bien accepter les traitements agressifs contre le cancer et de bien suivre le protocole de soins. Dans la relation à l’autre, on puise plein de richesses : aide matérielle comme psychologique, soutien, réconfort…

Avant d’être adaptée aux soins de cancer, COK’ETTE est avant tout … une chemise pour femme.

Elégante, elle vous accompagne dans toutes les situations où vous aimez prendre particulièrement soin de votre image. Aussi bien au bureau qu’en ville ou chez des amis.

Avec un système d’ouverture caché, elle reste discrète et ne révèle rien de votre maladie.

Sa coupe féminine, la qualité de son tissu, la noblesse de ses détails au niveau du col et des poignets en font le partenaire idéal de votre allure distinguée.

… tout en privilégiant le confort

Certes, l’élégance reste un art de vivre qui nous tient à cœur, mais pas à n’importe quel prix. Avec la maladie, les priorités évoluent en effet.

Les effets secondaires des traitements occupent une place importante dans les nouvelles sensations et pensées que l’on vit. La présence constante de douleurs, fatigue, nausées change alors notre perception des éléments de la vie quotidienne. Invisibles ou insignifiants avant, ils deviennent perceptibles.

Comme nombre d’inconforts auxquels on n’aurait jamais prêté attention avant : un tissu un peu rêche (mais tellement beau), un vêtement un peu trop ajusté…

On ne supporte ainsi plus certains tissus, qui irritent la peau fragilisée par les traitements. Enlever des boutons constitue un obstacle difficilement surmontable avec la perte de sensibilité dans les doigts, on met alors un temps infini à se préparer pour la pose de la perfusion. Enfiler un vêtement en levant les bras devient mission impossible avec la fatigue ou la douleur dans le bras.

Dans notre garde-robe, rien ne répond à l’ensemble de nos nouveaux besoins : confort sans élégance ou élégance sans confort, ni praticité…

COK’ETTE les prend tous en compte : un tissu doux et sain en matière naturelle pour un contact tout en délicatesse avec la peau, une ouverture complète pour un enfilage facilité, des boutons-pression pour les problèmes dans les doigts, le tout saupoudré d’une pointe d’élégance et de praticité !
Bref, une chemise femme bénéfique pour le corps et l’esprit, qui pourront alors se consacrer à l’essentiel : l’acceptation des traitements de cancer.