Bien vivre avec une fistule artério veineuse

fistule artério veineuse dialyse
Table des matières
Produits Rue du Colibri

Qu’est-ce qu’une fistule artérioveineuse (FAV) ?

Une fistule artério veineuse est un canal que les médecins créent artificiellement entre une artère et une veine du bras ou de l’avant-bras pour les besoins de dialyse.

Elle transforme alors le flux sanguin de cette zone pour permettre la dialyse (épuration externe du sang prélevé de l’organisme puis réinjecté).

Elle s’utilise ainsi dans le traitement de l’insuffisance rénale chronique terminale.

Pourquoi faut-il en prendre soin ?

Car elle est un élément vital dans le bon fonctionnement du traitement de dialyse. Et donc dans le bon fonctionnement de votre organisme dont les reins défaillants ne sont plus en capacité de remplir leurs missions.

Il faut donc tout faire pour garantir qu’elle reste en état de fonctionner normalement.

Comment en prendre soin ?

Une bonne hygiène de vie

Par un lavage à l’eau claire et au savon tous les jours, ainsi qu’avant chaque séance de dialyse, vous éliminez les risques d’infection.

De plus, par l’application d’une crème hydratante, vous nourrissez votre peau et augmentez son efficacité de barrière protectrice.

Gestion des pansements

Après chaque séance de dialyse, l’infirmière recouvre d’un pansement les points où elle a posé les aiguilles. Il convient alors de les garder pendant quelques heures (entre 4 et 8) après la dialyse pour garantir l’arrêt des saignements.

Cependant, il peut arriver qu’au retrait du pansement, la fistule se remette à saigner. Il faut alors la recouvrir d’une compresse propre et comprimer le point de saignement pendant 10 minutes avant de refaire un pansement.

Si malgré tout le saignement se révèle abondant et dure plus de 30 minutes, il faut appeler le centre de dialyse.

Élimination des sources de compression

La fistule artérioveineuse subit, de par sa nature même, une pression accrue. Il faut donc éviter toutes les situations qui viennent augmenter encore cette pression. En conséquence, il ne faut pas :

  • s’appuyer sur la fistule en position allongée (dormir sur le bras en question),
  • porter des éléments qui la compriment : montre, bijou (bracelet, bague serrée), vêtement serré,
  • porter des charges lourdes,
  • garder le bras concerné plié de manière prolongée.

Il convient également d’informer le personnel soignant de la présence d’une fistule pour qu’il ne pratique pas, sur le bras concerné, de geste impactant le débit sanguin, comme :

  • mesurer la tension artérielle,
  • prélever du sang pour une analyse,
  • installer un bracelet d’identification,
  • poser un pansement compressif ou une bande circulaire.

Protection contre les traumatismes

Pour éviter les coupures, possibles sources d’infection, il convient de couvrir la fistule lorsque vous pratiquez des activités à risque : jardinage, bricolage, travail avec un instrument coupant, pratique d’un sport violent… Ou lorsque vous interagissez avec un chat qui peut vous griffer.

Des manchons non compressifs qui servent de protecteur de fistule artério veineuse avec un vêtement à manches courtes.

A découvrir :
En bonus :
  • par leur matière douce, ils apportent du confort ;
  • par leur esthétique, ils ne disent pas « malade ».

Élimination des sources d’infection

Tatouage et acupuncture sont à éviter. Ainsi que gratter et enlever les croûtes qui se forment aux points d’insertion des aiguilles.

Protection contre l’exposition au soleil

Le soleil fragilise la peau. Il faut donc éviter toute exposition prolongée au soleil, utiliser un écran solaire et couvrir la fistule

Des manchons couvrants qui protègent la fistule artério veineuse du soleil lorsqu’on porte un vêtement à manches courtes.

A découvrir :
En bonus :
  • par leur matière douce, ils apportent du confort ;
  • par leur esthétique, ils ne disent pas « malade ».

Surveillance régulière

Surveiller régulièrement la fistule permet d’identifier les éventuels problèmes pouvant survenir :

  • si on ne sent pas le sang circuler à la palpation (frémissement ou thrill), elle peut être obstruée,
  • si on observe un changement au niveau de la fistule (rougeur, gonflement, écoulement de liquide ou de sang), si on ressent une douleur, de la chaleur ou un engourdissement, cela peut être le signe d’une infection.

En cas d’anomalie constatée, il faut en informer le centre de dialyse.

Comment se protéger des douleurs de ponction ?

En cas de ponctions douloureuses de la fistule artério veineuse lors de la dialyse, l’application d’un patch ou d’une crème anesthésiante vient supprimer la sensation de douleur.

Comment la cacher esthétiquement ?

La création d’une fistule artérioveineuse entraîne généralement une modification de l’aspect de la zone. Une ou plusieurs grosseurs, de taille variable selon les personnes, peuvent ainsi devenir visibles sous la peau.

Si exposer les signes de votre maladie vous dérange, rien ne vous oblige cependant à porter des manches longues en permanence. Vous pouvez en effet la recouvrir d’un manchon.

A découvrir :

Le design de nos manchons a été pensé pour apporter la discrétion souhaitée aux patients. Composés de tissus doux, majoritairement en coton, ils recouvrent confortablement et esthétiquement la fistule artério veineuse sans la comprimer.

Nous expédierons toutes les commandes passées jusqu’au 23 décembre à 16h.

Et reprendrons les livraisons le 2 janvier.

Passez de Belles Fêtes !