Le vieillissement et ses conséquences

le vieillissement et ses conséquences

Table des matières
Pages bien vivre associées
Articles de blog associés
Produits Rue du Colibri

Qu’est-ce que le vieillissement ?

Le vieillissement est un processus naturel et inévitable de changements graduels subis par le corps et l’esprit au cours du temps, ayant des conséquences sur la vie quotidienne.

Il résulte notamment de mécanismes biologiques complexes qui interagissent de manière subtile.

Quelles en sont les manifestations ?

Une série de caractéristiques marquent le vieillissement, se manifestant à la fois aux niveaux physique, cognitif et émotionnel.

  • Sur le plan physique d’abord, la diminution de la masse musculaire et osseuse, la perte d’élasticité de la peau et la baisse de la capacité cardiaque sont des signes courants de vieillissement.
  • Sur le plan cognitif ensuite, les fonctions exécutives telles que la mémoire de travail et la vitesse de traitement de l’information peuvent ralentir.
  • Au niveau émotionnel enfin, certaines personnes peuvent éprouver des changements dans la régulation des émotions et une augmentation de la sagesse liée à l’expérience de vie.

Une combinaison d’entre elles entraîne notamment la perte de mobilité, une des conséquences majeures du vieillissement. Des solutions pour la vivre mieux existent. 

Quelles sont les différents types de vieillissement ?

On distingue plusieurs catégorisations possibles du vieillissement en fonction des critères de différenciation utilisés :

  • par la provenance, soit interne à l’organisme, soit externe (facteurs environnementaux),
  • par les parties du corps qu’il affecte,
  • par la nature de son origine (naturelle ou pathologique),
  • par les fonctions du corps humain qu’il impacte.

Selon la provenance

Vieillissement intrinsèque

Également connu sous le nom de vieillissement biologique, il est principalement influencé par des facteurs génétiques.

Les caractéristiques du vieillissement intrinsèque sont universelles et surviennent chez toutes les personnes, même si leur mode de vie est sain.

Vieillissement extrinsèque

Il est causé par des facteurs environnementaux, tels que l’exposition au soleil, la pollution, le tabagisme et le stress chronique.

Ces éléments peuvent accélérer le processus de vieillissement en endommageant les cellules et les tissus.

Selon les parties du corps touchées

Vieillissement cutané

Il se caractérise par la perte d’élasticité de la peau, l’apparition de rides et de taches pigmentaires.

L’exposition au soleil et d’autres facteurs environnementaux jouent un rôle majeur dans ce type de vieillissement.

Vieillissement musculaire & osseux

Il est marqué par la diminution de la masse musculaire et de la densité osseuse.

Des habitudes de vie saines, comme l’exercice et une alimentation équilibrée, peuvent ralentir ces changements.

Vieillissement cognitif

Très variable d’une personne à l’autre, il peut entraîner des changements dans la mémoire, l’attention et les fonctions exécutives.

Un mode de vie actif sur le plan intellectuel peut contribuer à maintenir la santé cérébrale.

Selon la nature de son origine

Vieillissement naturel

Également appelé sénescence, il constitue le processus normal et inévitable que chaque être humain subit à mesure qu’il avance en âge.

Il ne résulte pas d’une maladie ou d’un dysfonctionnement spécifique.

Il s’agit au contraire d’une conséquence normale de l’accumulation de stress environnementaux et de l’usure naturelle des cellules et tissus au fil du temps.

Les changements physiologiques typiques liés au vieillissement naturel comprennent :

  • la perte de masse musculaire,
  • la diminution de la densité osseuse,
  • la perte d’élasticité de la peau,
  • la baisse de la capacité cardiorespiratoire,
  • des modifications hormonales.

Universel, il touche tous les individus mais de manière différente, selon leurs facteurs génétiques, environnementaux et de style de vie.

Vieillissement pathologique

Également connu sous le nom de gérontopathologie, il se réfère à un vieillissement associé à des maladies chroniques, des troubles ou des conditions médicales spécifiques.

On peut citer par exemple des pathologies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou à des maladies cardiovasculaires.

Contrairement à la sénescence, ses conséquences vont au-delà des changements attendus dans le processus de vieillissement naturel. Il se caractérise ainsi souvent par des altérations sévères et précoces.

Le vieillissement pathologique peut avoir des conséquences significatives sur la qualité de vie en raison de ses symptômes sévères et des limitations fonctionnelles qu’il entraîne.

Il nécessite souvent une gestion médicale et thérapeutique spécifique pour traiter les symptômes et ralentir la progression de la maladie.

Selon les fonctions impactées

Vieillissement
métabolique

Il est associé à des changements dans la façon dont notre corps traite l’énergie et les nutriments.

Il se manifeste notamment par :

  • une baisse du métabolisme de base, c’est-à-dire du taux auquel le corps brûle des calories au repos ;
  • un gain de poids fréquent, le maintien d’une masse corporelle saine devenant plus difficile à atteindre en raison du métabolisme diminué et de changements hormonaux ;
  • une résistance à l’insuline, les cellules y devenant moins sensibles, ce qui peut augmenter le risque de diabète de type 2.

Vieillissement
immunitaire

Également appelé immunosenescence, il se réfère aux changements dans le système immunitaire liés à l’âge.

Ces changements se traduisent en particulier par :

  • une diminution de la réponse immunitaire, qui perd en efficacité, augmentant alors la vulnérabilité aux infections ;
  • une inflammation chronique, de bas grade, appelée « inflammaging », qui peut se développer et être associée à diverses maladies liées à l’âge ;
  • une moindre efficacité de la réponse aux vaccins.

Vieillissement
hépatique

Il concerne les changements dans le foie liés à l’âge.

Il se signale généralement par :

  • une diminution du volume du foie, en raison de changements tissulaires ;
  • une capacité amoindrie à métaboliser certains médicaments, pouvant influencer les dosages nécessaires,
  • un risque accru de maladies du foie (comme la stéatose hépatique, ou maladie du foie gras non alcoolique).

Vieillissement
néphrotique

Il se rapporte aux changements dans les reins liés à l’âge.

Il se caractérise par :

  • une diminution en nombre et en efficacité des néphrons (c’est-à-dire les unités fonctionnelles des reins),
  • la baisse de la filtration glomérulaire, c’est-à-dire la filtration du sang, pouvant affecter l’équilibre des fluides et des électrolytes ;
  • l’augmentation du risque de maladies rénales, pouvant impacter la fonction globale des reins.

Nous expédierons toutes les commandes passées jusqu’au 23 décembre à 16h.

Et reprendrons les livraisons le 2 janvier.

Passez de Belles Fêtes !