Soins de Support en Psychologie : quel accompagnement ?

soins de support psychologie

Table des matières
Articles de blog associés

Que sont les soins de support psychologiques ?

Les soins de support en psychologie regroupent un ensemble d’interventions contribuant à mieux vivre une pathologie. Ils aident en effet les patients et leurs proches à faire face aux conséquences de la maladie. Aussi bien psychiques, émotionnelles, sociales que spirituelles.

Ils peuvent alors intervenir à tout moment du parcours de soins, de l’annonce du diagnostic jusqu’à la fin de vie.

Différentes approches thérapeutiques existent. Les spécialistes qui les proposent travaillent souvent en collaboration avec d’autres professionnels de santé. Ils offrent ainsi un soutien complet et une prise en charge holistique du bien-être du patient.

Pour accéder aux soins de support, nécessaires aux personnes malades, il ne faut pas hésiter à en parler à l’équipe soignante ou au médecin généraliste s’ils ne les évoquent pas d’emblée. Pour prendre en charge ces soins des patients, une assistante sociale pourra d’autre part aider à trouver des solutions.
  • Dans un certain nombre de centres hospitaliers, les patients atteints de cancer ont un accès aux soins oncologiques de support. Ils les aident à gérer cette maladie très impactante sur les plans physique psychologique et social.
  • Ils interviennent également en complément des soins palliatifs, , physique psychologique et social.

Quels bénéfices apportent-ils ?

Seuls ou combinés, les soins de support psychologiques :

  • renforcent la résilience mentale,
  • favorisent la guérison émotionnelle,
  • aident à maintenir ou à améliorer le bien-être psychologique global.

Les professionnels offrent tout d’abord un soutien émotionnel, empathique et bienveillant. Il permet aux individus de s’exprimer librement et de se sentir compris et écoutés.

Ils ont d’autre part un rôle éducationnel et informationnel. Ils fournissent ainsi des informations sur les conditions de santé mentale, les stratégies d’adaptation et les ressources disponibles. Les patients peuvent alors mieux comprendre leur situation et prendre des décisions éclairées.

image symbolisant le bien-être éprouvé grâce aux soins de support relatifs à la psychologie

Ils permettent également un meilleur contrôle des symptômes, émotionnels mais aussi physiques. Les patients pourront ainsi mieux gérer la charge de la douleur, la fatigue, les troubles digestifs, les maux de tête, l’anxiété ou la dépression.

Ils aident par ailleurs les personnes à développer des compétences et des stratégies pour faire face aux défis psychologiques. Gestion du stress, résolution de problèmes, et régulation émotionnelle font notamment partie des sujets traités. Les patients se trouvent ainsi mieux armés pour s’adapter à ces situations si elles surviennent.

Ils travaillent enfin à améliorer la qualité de vie globale, modifiée par la maladie. Ils visent à retrouver un sens de normalité et un équilibre émotionnel. Également ils aident à maintenir des activités sociales et professionnelles et des relations saines, notamment avec les proches.

Soins de support - avertissement

Les approches psychologiques secondaires des traitements font partie des interventions non médicamenteuses.
Variabilité
Tout individu réagit de manière unique à une intervention.

Les effets d’une intervention psychologique peuvent ainsi varier d’une personne à l’autre, voire d’un moment à l’autre.
Compatibilité
Une intervention, médicamenteuse ou non, peut entrer en conflit avec d’autres traitements ou des conditions médicales particulières.
Besoin d’expertise
Aussi est-il important de
  • valider avec l’équipe médicale que l’approche thérapeutique envisagée peut répondre aux besoins spécifiques du patient ;
  • faire appel à des professionnels, ayant les compétences nécessaires pour appliquer la méthode adaptée à la situation, et l’ajuster dans le temps en fonction de l’évolution de l’état de l’individu.
Cette page sensibilise à l’existence de différents types de soin psychologique. Leurs effets n’ont pas tous encore été démontrés par des études. D’autre part, les systèmes de santé ne prévoient généralement pas leur prise en charge par l’assurance maladie.

Quelles thérapies pour quels bienfaits psychologiques ?

Psychothérapie

La psychothérapie aide les individus à résoudre des problèmes émotionnels, comportementaux et psychologiques, ainsi qu’à améliorer leur bien-être mental et émotionnel.

Elle peut ainsi traiter une large gamme de problèmes : dépression, anxiété, traumatismes, différents troubles (de l’humeur, de l’alimentation, du sommeil, du comportement), problèmes relationnels, dépendances…

En particulier, elle repose sur une relation de confiance entre un professionnel de la santé mentale (psychothérapeute) et le patient. Elle implique alors des discussions, des interventions et des techniques spécifiques pour aborder les préoccupations du patient.

De nombreuses approches différentes existent pour apporter les soins et soutiens nécessaires aux malades tout au long de leur parcours.

Socio-esthétique

Discipline qui se situe à la croisée de l’esthétique et du travail social, elle vise à améliorer le bien-être psychologique et social des personnes en difficulté. Elle utilise pour ce faire des soins esthétiques, tels que des soins de beauté et de bien-être.

Professionnelle ayant reçu une formation spécifique, la socio esthéticienne intervient dans divers contextes de soins de santé. Il s’agit notamment des hôpitaux, des maisons de retraite, des établissements médico-sociaux et des prisons, dont certains ont déjà pu mettre en place cette intervention.

Socio-coiffure

Pratique qui combine des services de coiffure avec une approche sociale, la socio-coiffure fait partie des soins de support basés sur la psychologie. Elle vise à améliorer le bien-être et la qualité de vie des personnes, en particulier des populations vulnérables ou défavorisées.

Cette forme de soins et de soutien comprend des services de coiffure professionnels offerts dans un contexte axé sur la compassion, l’écoute et le soutien émotionnel. Elle intervient notamment dans le parcours de soins des patients atteints de cancer. Les traitements de chimio peuvent en effet provoquer la perte des cheveux et une transformation douloureuse de l’image de soi.

Hypnose

L’hypnothérapie se base sur un état de conscience modifié dans lequel la personne est plus réceptive à l’influence de suggestions. 

Elle fonctionne en accédant à l’inconscient de la personne. Par cette connexion, l’hypnothérapeute peut aider la personne à modifier la programmation de son cerveau en remplaçant par exemple des pensées négatives par des positives.

Cette thérapie complémentaire peut notamment apporter des bienfaits dans :

  • la douleur, qu’elle soit chronique, postopératoire ou liée aux traitements médicaux,
  • réduction du stress, de l’anxiété et de la dépression,
  • le traitement des phobies et des troubles obsessionnels compulsifs (TOC),
  • l’amélioration du sommeil,
  • l’arrêt du tabac et de la consommation d’alcool.

Art-thérapie

L’art-thérapie est une forme de psychothérapie qui utilise la création artistique. Elle aide les personnes à exprimer leurs émotions, à résoudre leurs problèmes et à améliorer leur bien-être. Elle s’utilise dans le cadre de différents troubles, notamment les troubles de l’humeur, les troubles de l’anxiété, les traumatismes et les maladies chroniques.

L’art-thérapie peut prendre de nombreuses formes. Notamment la peinture, le dessin, la sculpture, la musique, la danse, le chant, le théâtre et la photographie. Le choix de la forme d’art dépend des besoins et des préférences du patient.

L’art-thérapeute travaille en collaboration avec le patient pour créer un espace sûr et accueillant où le patient peut s’exprimer librement. Le thérapeute peut fournir des encouragements et des commentaires, mais il ne juge pas le travail du patient.

Elle permet notamment d’exprimer des sentiments et des expériences difficiles à mettre en mots

Relaxation

La relaxation thérapeutique vise à apaiser l’esprit et le corps.

Derrière ce concept, se cachent différentes techniques possibles. Par exemple des exercices de respiration comme la cohérence cardiaque, du yoga, de la méditation… Elles sont cependant toutes tournées vers un même objectif : détendre, calmer, relâcher.

Tension musculaire ou artérielle, douleur, inflammation, fatigue, pensées intrusives, émotions à fleur de peau… : de nombreuses manifestations physiques et mentales viennent en effet polluer le quotidien et entretenir un cercle vicieux d’inconforts.

La relaxation permet alors de casser ce cercle et retrouver un équilibre et un bien-être global.

Quelle aide psychologique par les pairs ?

Des interventions de pairs peuvent également constituer des soins de support en psychologie.

Groupes de parole

Également connus sous le nom de groupes de soutien ou de groupes de discussion, ils consistent en des rassemblements de personnes partageant des expériences similaires ou des préoccupations communes. Ils ont pour but de se soutenir mutuellement, d’échanger des informations et de s’exprimer librement.

Ces groupes offrent un espace sécurisé où les membres peuvent parler de leurs défis, de leurs émotions, de leurs préoccupations et de leurs réussites. Ces situations sont souvent en relation avec des problèmes de santé, des problèmes personnels ou des expériences de vie spécifiques.

Certains centres de soins ou associations peuvent en organiser ces soins de support basés sur la psychologie.

Livres de témoignages

Même si chaque expérience de maladie est unique, la lecture de témoignages de personnes ayant connu un parcours similaire peut apporter de nombreux bienfaits à des patients en parcours de soins :

  • réduction du sentiment d’isolement et du stress (« d’autres ont connu ce que je vis »),
  • meilleure compréhension de certaines expériences grâce à des mots de pairs plus accessibles que des termes médicaux,
  • espoir et inspiration,
  • conseils pratiques,
  • appartenance à une communauté

Réseaux sociaux

Une utilisation réfléchie et saine des réseaux sociaux peut constituer un outil précieux pour les personnes atteintes de maladie.

Se connecter à d’autres personnes qui vivent la même chose peut permettre en effet de se sentir moins isolé et de trouver du soutien émotionnel.

Les réseaux sociaux peuvent fournir des informations utiles pour les patients notamment sur les soins de support et les ressources communautaires. En ce qui concerne les informations sur la maladie et les traitements, il est cependant préférable de les trouver auprès des professionnels de santé.

Ils peuvent offrir un espace sûr et anonyme pour exprimer ses émotions et expériences. Se sentir compris et soutenu apportent un soutien psychologique les malades conjointement aux traitements.

Une utilisation avant 15 ou 16 ans peut être interdite ou nécessiter un accord parental.

Nous expédierons toutes les commandes passées jusqu’au 23 décembre à 16h.

Et reprendrons les livraisons le 2 janvier.

Passez de Belles Fêtes !