Article
gouttes rue du colibri

Cuisine & cancer par Emmanuelle

Emmanuelle Coureault est une cuisinière professionnelle dont le parcours atypique et la philosophie en matière d’alimentation nous ont séduites. Nous sommes convaincues de la justesse de son approche, aussi bien dans la vie de tous les jours que dans la maladie et sommes très heureuses de la présenter ici. Allez voir son site Nouvelle Aventure Nutritive qui est à son image : à la fois simple et raffiné, beau et épuré, il dit l’essentiel !

Pouvez-vous nous raconter votre parcours professionnel ?

J’ai été diplômée en arts culinaires à l’Institut Bocuse en 2000. Durant ma formation, j’ai fait des extras qui m’ont permis de découvrir le métier de cuisinière à domicile.

Ainsi j’intervenais auprès de particuliers et d’entreprises pour des déjeuners et dîners d’affaires ou évènements familiaux. A l’époque, ce service était particulièrement précurseur et me permettait de préserver ma liberté et mon indépendance. J’ai développé ma clientèle en Bourgogne et Rhône-Alpes grâce au bouche à oreille pendant une douzaine d’années, avec une relation de complicité et de confiance avec mes clients.

Animée par ce besoin de transmettre ma passion et rendre la cuisine accessible à tous, j’ai développé les ateliers culinaires afin d’initier à une cuisine artisanale et goûteuse en toute simplicité, permettant à tous les gourmands de s’approprier des idées et techniques pour faire évoluer leur cuisine quotidienne.
Maman de 3 enfants, une pause s’est imposée : mon activité me prenait beaucoup de temps et je n’avais plus la même énergie pour continuer de transmettre à mes clients. Cette parenthèse fut bénéfique et m’éveilla sur la nécessité de contribuer au bien commun à travers la prévention vers un mieux-être qui passe forcément par le contenu de nos assiettes.

Ces convictions furent renforcées par le cancer d’Elisabeth, ma petite sœur. Durant sa maladie, j’ai été confrontée aux problématiques liées aux différents symptômes (nausées, aversions pour des recettes qui autrefois la régalaient…. Une prise de conscience s’est imposée : je devais proposer des recettes adaptées, tout en préservant le plaisir et l’émotion. Car un simple bouillon parfumé joliment présenté créait la surprise, ou une purée généreusement enrichie suscitait son enthousiasme.

Une évidence s’imposa : Je laissais derrière moi mon approche plutôt gastronomique de la cuisine pour me tourner vers l’essentiel : le goût originel et la simplicité, avec des ingrédients saisonniers à haut potentiel nutritionnel qui soutiennent l’organisme durant cette période de transition.

De nouvelles formations à l’Institut Bocuse autour de la cuisine bien-être et la cuisine végétale m’ont permis de consolider mes connaissances, et de m’engager vers ce nouveau chemin du goût.

Ces expériences m’ont conduite à créer Nouvelle Aventure Nutritive il y a deux ans.  Je suis une actrice dynamique et engagée dans la promotion du bien manger en permettant à chacun d’adopter une meilleure conduite alimentaire, plus proche de ses envies, ses goûts et ses besoins. A travers des animations, ateliers et team cooking, je contribue à l’éveil du bien-être et de la santé, en accompagnant vers un changement d’habitudes alimentaires et de nouveaux réflexes.

La période de confinement m’a permis de démarrer une formation de nutritionniste afin de concilier pédagogie culinaire et nutritionnelle, tout en préservant le plaisir. Bien se nourrir sans frustration est possible chaque jour, à travers des associations de saveurs et de textures originales, des combinaisons alimentaires bénéfiques qui renforcent et soutiennent l’organisme.

Quel est cet art de vivre que vous avez à cœur de transmettre ?

La santé vient en mangeant, et j’ai à cœur de transmettre les vertus bénéfiques de la nourriture.

La maladie de ma sœur m’a fait grandir et réaliser à quel point je devais mettre mon rôle de cuisinière au service de toute personne soucieuse de son bien-être, sa vitalité et son immunité.

Mon intervention passe par la redécouverte du plaisir de cuisiner et la sensorialité.  La cuisine est un outil formidable de reconnexion à soi et à la nature grâce aux produits saisonniers… elle nourrit les sens et les cellules, en cela elle se doit d’être vertueuse et régénératrice.   

D’où vous vient votre philosophie ?

Je suis enfant d’agriculteur, j’ai vécu toute mon enfance à la campagne. J’ai donc la chance d’avoir une connaissance spontanée et intuitive des produits. Evidemment, j’ai toujours été immergée dans la culture du bien manger et du circuit court. J’ai baigné dans l’art de faire de bonnes choses avec des produits simples. Toute ma démarche et ma philosophie sont liées autour de mon vécu, ma mémoire affective et mes expériences.

Le lien avec la nature est essentiel, et la transformation des produits de la terre nourricière est toujours source de joie et d’émotion : choisir, toucher, sentir, préparer, associer, assaisonner…. Tous ces gestes s’enchaînent naturellement pour créer de belles surprises aromatiques, dans l’harmonie et le respect des saveurs.

Quels sont les outils et méthodes que vous utilisez pour transmettre cet art de vivre ?

J’ai écrit et autopublié un carnet de recettes inspiré de ma Nouvelle Aventure Nutritive : Pour une nourriture savoureuse et bienfaisante.

C’est un recueil de recettes simples et rapides que j’aime cuisiner et manger, une mine d’idées savoureuses à la portée de tous.

Et puis, la raison de mes propos ici : la rédaction d’un livre de recettes adaptées pour les patients « 90 recettes à savourer et partager, en soins pour un cancer » publié aux éditions Ellipses, sorti début mars. La confrontation au cancer de ma sœur m’a amenée à proposer des recettes qui tiennent compte des problématiques liées aux traitements, tout en préservant le plaisir et la convivialité alimentaire, en insistant sur les aspects visuels et gustatifs. Ce livre est aussi une mine d’idées pour les aidants, qui ont un grand rôle à jouer à travers la prise des repas, pour que ces derniers ne soient plus une corvée mais un moment de plaisir pour toute la famille, sans isoler le malade.

Avez-vous d’autres projets pour la suite ?

Je souhaiterais enrichir ma démarche et faire évoluer NAN en étant plus proche des attentes et envies des malades, afin de répondre aux mieux à leurs problématiques alimentaires et leur faciliter la préparation du repas et la prise alimentaire. Pour ce faire, le recueil de témoignages est essentiel et permettra de proposer des solutions adaptées à travers des ateliers organisés dans divers endroits, qui proposent une vraie expérience sensorielle et gustative, pour se réconcilier avec la cuisine, permettant à chacun d’adopter son propre schéma sain et gourmand.

J’ai également le projet d’ouvrir un atelier culinaire tourné vers la cuisine santé, un lieu de synergie où chacun pourra puiser une multitude de recettes pour son mieux-être, des méthodes douces avec différents partenaires et professionnels de santé afin de retrouver une meilleure vitalité pour stimuler la guérison, gagner en énergie et être en forme.

Comment aimeriez-vous conclure ?

L’alimentation ne se réduit pas à un simple décompte de calories. C’est pour moi une éthique, un état d’esprit et surtout un art de vivre, dans le respect de nos besoins et nos ressentis. J’incite chacun à faire des choix justes, en étant vigilant au contenu de son assiette. Cuisiner et manger en conscience apporte une belle énergie et de la joie au quotidien, sans frustration.

Pour poursuivre sur la problématique de l'alimentation dans le cancer...

… nous avons décidé de proposer un atelier digital animé par Emmanuelle, à un moment où la situation sanitaire empêchait les événements physiques. Un beau moment de partage !